Grasse s’en sort le mieux

Basket
Infos pratiques : 

19/05/2016

L’année de la maturité pour la Pré-Nationale de Grasse. Un top 5 qui s’est joué dans les tous derniers moments de la saison. Une réussite sportive qui offre de la sérénité.

Tout s’est déroulé comme prévu en Pré-Nationale. Nice et Monaco se sont joués le titre. Golfe-Juan / Vallauris et La Garde le podium et derrière, le reste du monde. 

A ce jeu-là, alors que d’autres équipes pouvaient aussi prétendre à cette place, c’est Grasse qui termine cinquième, au grand bonheur du Président du club, Alexandre Valente, qui est également joueur de l’équipe première. « C'est top ! Finir dans les cinq premiers était devenu presque inespéré à un moment de la saison où les défaites s'enchainaient » explique t-il à www.magsport06.fr. En effet, entre le 23 janvier et le 12 mars, Grasse a enchainé six défaites, laissant même planer, un temps, le doute au sujet du maintien. « L'équipe n'a pas lâché le morceau jusqu'au dernier match et c'est avec beaucoup de plaisir que nous finissons seuls cinquième. Ça en dit long sur l'état d'esprit et la progression de la Green Team. Ça promet pour la suite de son évolution. D'autant que certaines défaites auraient pu être évitées ce qui laisse penser que nous sommes vraiment à notre place dans ce championnat PNM. »

Après être passé, il y a peu de temps, en deux ans, du niveau Départemental au niveau Pré-Nationale, le club y est désormais parfaitement stabilisé et peu commencer, petit à petit, à avoir des ambitions, même si un projet en Nationale 3 englobe pour le moment trop d’éléments qu’il faudra apprendre à maîtriser. « La saison prochaine se profile doucement mais surement. Ghislain (Fouillen ; ndlr) restera l'homme à tout faire une nouvelle fois, avec tout de même, une préférence pour le coaching si l'effectif le permet. C'est d'ailleurs ce sur quoi nous travaillons avec à l'essai plusieurs joueurs extérieur pour renforcer le groupe qui va rester quasiment le même. Seul Fabien Lamourette nous quitte et Mehdi Ally saute le pas de la réserve vers l'équipe première. » Valente explique également que les Postes 2 et 3 sont plus ou moins calés avec déjà des joueurs dans le viseur. Priorité désormais à prendre de l’altitude et de décrocher un Poste 4 et/ou 5 afin de consolider le secteur intérieur et avoir de la rotation à ce niveau-là. Cette saison 2015-2016 serait donc la dernière où Grasse compose toute l'année avec un effectif limité quantitativement comme c'est le cas depuis trois ou quatre ans. La rentrée prochaine Grasse aurait donc un solide effectif d'une douzaine éléments, de quoi faire mieux que le top 5 ?

Certains noms commencent à circuler, certains seraient même déjà actés même si officiellement la période de mutation ne commence qu’en juin. 

(Crédit photo : USGB)

Gardons le contact