Saint-Laurent pour confirmer

Basket
Infos pratiques : 
  • 09/02/2018

Equipe spectaculaire du championnat, Saint-Laurent possède une attaque assez adroite avec 79.5 points marqués en moyenne, mais une défense plus en difficulté, avec 81.2 points déboursés.

Si le SLB s'impose en N3M ce samedi, le maintien commencera à se rapprocher. Mais la situation reste instable, surtout avec de nombreux blessés et un championnat serré.

Comme tout le monde en Nationale 3, hormis La Ravoire / Challes et Aix-Venelles, tout le monde lutte pour le maintien. Soit dix équipes encore concernées à huit journées de la fin de la Poule A. Et au milieu de saison trépidante saison, Saint-Laurent a réalisé un très joli coup en s'imposant le week-end dernier à domicile contre Grenoble, quatrième, sur la marque de 72 à 69. « C'était un match très important surtout qu'il y avait des confrontations directes entre les équipes derrière nous », raconte à www.magsport06.fr Rodrigue Monge, qui évolue depuis plusieurs saisons au SLB.

« C'était un match très engagé physiquement des deux côtés. On savait que c'était une équipe très forte défensivement et notre simple attaque n'aurait pas suffit. On a élevé notre niveau en défense, on a joué côte à côte jusqu'à la mi-temps pour arriver à la pause sur un score de 37-35. En deuxième mi-temps, nous avons retrouvé notre jeu en équipe et nous avons donc eu nos espaces. L'écart s'est creusé pour arriver jusqu'au vingt points à la fin du troisième quart temps. Mais les Grenoblois n'ont pas rendu leurs armes, ils ont récupéré leur adresse et sont revenus au score. Mais nous gardons trois points d'avance. » En remontant à la cinquième place du championnat, les hommes de Christian Delgado font la bonne opération malgré un effectif endolori.

Julian Servolle a vu sa saison se terminer en tout début d'année : fissure méniscale de grade trois couplée à une rupture du ligament croisé antérieur. Son opération est prévue pour le milieu de semaine prochaine. A l'infirmerie actuellement, Julien Patinier et Dragan Alecu sont attendus avec impatience. « Avec nos blessés tout le monde élève son niveau de jeu. » Comme on pouvait s'y attendre, Eric Longin, retraité depuis le mois de mai dernier, n'a jamais été très loin et a repris du service pour donner un coup de main. « Il nous fait du bien autant sur qu'en dehors du terrain. » Longin, présent contre Grenoble, était aussi de la partie face aux HTV : deux victoires.

Pour le déplacement de ce samedi à Aix-les-Bains, Saint-Laurent, voudra réaliser un nouveau pas vers le maintien face à l'avant dernier du championnat. « On continue de travailler pour chercher une zone de confort le plus rapidement possible. On ne regarde pas forcément derrière ou devant au classement, on se concentre surtout sur nous et on joue au jour le jour, car le championnat est très homogène, on peut perdre contre le dernier et gagner le premier », conclu Monge. Saint-Laurent cherchera hors de ses bases à confirmer la très nette victoire de match aller, 92 à 53.

Gardons le contact