Defaye à terre aussi

Cyclisme
  • 13/02/2018

Une chute au bout de 50 secondes de course. Voici la mésaventure qui est arrivée ce mardi à Jérémy Defaye, leader du Team Cycliste Azuréen, sur la première course en ligne des Boucles du Haut-Var entre Aups et Tourtour.

Rien de cassé, mais le coude et le sacrum bien rappés. « Après 500 mètres de course il est tombé avec deux ou trois autres coureurs. Du coup, puisqu'il était notre leader, c'était un peu compliqué pour le reste de l'équipe », explique son directeur sportif Luc Cheillan à www.magsport06.fr.

Si le staff Azuréen reste positif – trois coureurs [Delacroix, Paillard et Defaye] sont à court terme à l'infirmerie mais sans fracture – le sentiment global reste le même : ça fait déjà beaucoup en peu de jours de courses. C'est le jeu des premiers jours très actifs de l'année où tout le monde lâche les chevaux après la trêve hivernale. Tristan Delacroix espère revenir à la compétition début mars à Montauroux. Si sa sortie de mercredi est concluante, Romain Paillard s’alignera jeudi sur le dernier jour des Boucles du Haut-Var. Il est encore trop tôt pour évoquer un retour précis de Defaye. Quoi qu'il en soit, il n'était pas, nous explique son directeur sportif, prévu pour la suite de cette semaine de compétition au Haut-Var.

C'est en revanche le cas de l'ancien professionnel Alexandre Blain qui va entrer en piste. Ce troisième jour de course aura lieu entre Rians et La Verdière sur 113 kilomètres. Un parcours de puncheur / sprinter où Blain, Baze, Couturet, Batondor, Marty, Navarro et Travert tenteront de trouver l'ouverture ce que n'ont pas réussi à faire à Tourtour aujourd'hui Colluccini et Gehin au pied de la montée de la Chapelle. Visiblement en possession de bonnes jambes, les deux Azuréens sont partis de trop loin pour finir 20e et 25e.

« De mon côté, ça va, mais je suis malade. Je tousse et j'ai le nez qui coule.. Je n’arrive pas à être vraiment à 100% du coup. J'ai bien fini mais c’est aussi les autres qui ont ralenti sur la fin en haut de la bosse juste avant la ligne. Moi je suis allé jusqu'au bout pour faire un placette. Ça frottait énormément : très dur de se placer. » Gehin, qui s'exprime pour www.magsport06.fr, retrouvera les Boucles du Haut-Var seulement jeudi.

Gardons le contact