Grasse, c'est tout neuf

Basket
  • 31/07/2019

Pas de Coupe Côte d'Azur pour la Pré-Nationale Masculine de Grasse. Une volonté du coach Ghislain Fouillen. « Nous avons déjà une saison assez longue comme ça », explique t-il à www.magsport06.fr.

Le premier tour du 14 septembre se fera donc sans la Green Team, il faudra attendre le week-end suivant et un déplacement à Lorgues pour se lancer, en championnat. « Plus précisément, on affronte la CTC Dracenie 83, c'est l'ancien Lorgues de l'année dernière, qui descend de Nationale 3. Et derrière, on va recevoir la CTC Littoral Var qui regroupe La Garde et le HTV. On sera directement dans le vif du sujet et ça va me permettre de mieux juger mon effectif d'entrée dans l'adversité car c'est un nouveau groupe avec beaucoup de jeunes joueurs que j'ai inclus dans le groupe de quatorze éléments que j'aurai à ma disposition. »

Un groupe très jeune. Le technicien intègre Mathéo Clément, 17 ans et Rafael Almeida, 18 ans, qui étaient en -20 avec Grasse l'année dernière. Bastien Cousy a visiblement convaincu dans le fait qu'il était capable de jouer à un niveau plus élevé que celui de la réserve. Des jeunes mutés, ce n'est pas ce qui manque non plus. William Ribreau et Julien Recca, arrivent de l'équipe -20 ans PACA de Valbonne. Théo Monnot lui jouait aussi en Pré-Nationale mais à Besançon, il est âgé de 21 ans. A 24 ans, Nicolas Cavigliasso fera figure d'ancien, il jouait dans la même division à Villeneuve-Loubet. Tout ce petit monde devra travailler dur pour remplacer Soares, Paviani, Merabet, Couraud et Correia qui sont partis. « Je suis content de mon nouveau groupe. Il fallait du renouveau avec beaucoup de jeunesse qui a l'envie de réussir. Elle sera encadrée par des joueurs confirmés en PNM. »

Il faudra sans doute du temps pour que la mayonnaise prenne et les deux gros matchs d'entrée vont vite servir de révélateur dans un championnat que le coach sait déjà difficile. « On sera treize avec une seule montée en Nationale 3 dont je vois quatre équipes se battre pour. En revanche, il y aura quatre relégations en Régionale ! Il faudra s'arracher à chaque rencontre et surtout gagner contre nos concurrents directs au maintien. » Les mots sont sagement posés. Grasse, après avoir plusieurs saisons lutté pour le top 5, voir le podium pendant un certain temps, se posera en premier lieu devant le fait accompli qu'un nouveau cycle commence et que quatre potentielles descentes, c'est beaucoup. Pas de triomphalisme. Le travail commence.

La préparation collective physique débutera en extérieur le 19 août, retour à la salle, à l'Omnisport, une semaine plus tard.

Gardons le contact