MLN est toujours vivant

Volley
  • 13/02/2018

Alors leader, il avait prévenu www.magsport06.fr. Sans bluffer, Frédéric Bigler, l'entraîneur de la Pré-Nationale de Mandelieu, évoquait une cascade de blessures et de grosses difficultés à tenir ce rang. Il avait vu juste, le MLNVB est aujourd'hui quatrième, malgré une dernière victoire 3 sets à 0 face au Luc, lanterne rouge. Pour autant, rien d’alarmant, puisque les quatre premiers se tiennent en deux points, chacun ayant donc son mot à dire pour le titre, même si les Mandolociens sont les seuls à ne pas jouer la montée puisque sa Nationale 3 se bât pour sa survie en cinquième division. Et une grosse partie de l'épilogue final va se jouer le 18 février prochain dans le prestigieux théâtre du Palais des Victoires face à Cannes. « Cette rencontre sera décisive. Il faudra gagner prendre trois points si nous voulons rester dans la course à la première place. Petit à petit je récupère des joueurs de retour de blessures mais d’autres souffrent de blessures récurrentes comme des tendinopathies et donc restent diminués. Mais on fait avec. » Après Cannes, le championnat fera une très longue pause d'un mois. Le 17 mars, Mandelieu recevra Hyères / Pierrefeu. « Ce championnat sera passionnant jusqu'au bout. Dans cette optique, nous sommes contents d'avoir battu nettement Le Luc cette fois-ci avec une prestation de qualité car nous n’avions gagné qu'en cinq manches à l'aller. La motivation du groupe est toujours là. On s'entraîne dur toute la semaine pour pouvoir disputer des matchs à tensions comme ceux à venir. »

(Crédit photo : Michel Toffolo)

Gardons le contact