Hugo Nys, l'eau à la bouche

Tennis
Infos pratiques : 

31/10/2016

De retour d'Inde avec une belle semaine en poche, Hugo Nys, qui commence à sérieusement grimper aux classements ATP, se livre avec ambitions en laissant entrevoir une riche année 2017.

Ce lundi, Hugo Nys égalise son meilleur classement en double à l'ATP. Une 228e place résultat, notamment, d'une finale la semaine dernière sur un Challenger en Inde, où, associé à Luca Margaroli, il a eu deux balles de match, passant proche d'un second trophée à ce niveau après Mouilleron-le-Captif il y a tout juste trois ans.

Un tournoi très difficile car la culture du double est très présente dans le deuxième pays le plus peuplé de la planète. Les deux hommes ont battu les têtes de séries n°2, n°4 [Avec au passage un succès face au légendaire Leander Paes] et ont donc plié d'un rien face à la meilleure paire de la semaine, les 65e et 69e mondiaux, rien que ça. "Un beau tournoi malgré la défaite en finale avec deux balles de match. On le sait, le double avec ce format NoAd et super tie-break, peut tourner très vite. Evidemment je suis déçu mais je suis bien conscient que ce genre de situation va se répéter très souvent dans le bon comme dans le mauvais sens. On garde le positif. C'était notre première association avec Luca (Aujourd'hui 181e mondial en double ; ndlr). Un très bon niveau de jeu toute la semaine et des victoires contre des références", narre le pensionnaire du centre d'entraînement de la Fédération Monégasque de Tennis depuis novembre 2013 à www.magsport06.fr.

Egalement à son meilleur classement en simple [Précisément 351e cette semaine mais 349e il y a quelques jours], le joueur de 25 ans compte bien s'installer le plus durablement possible en Challenger. "Je vais jouer encore plus de Challengers l’année prochaine. C’est sur ce genre de tournoi que ça se passera, en simple comme en double." Mais pour se laisser une chance de s'encrer le plus vite possible, il lui faudra, peut-être, un petit coup de pouce du destin. En effet, sur ce tournoi Indien, après être sorti sans souci des qualifications où il était tête de série n°1, il a du, dès le premier tour du tableau final, se coltiner le Sud-Coréen Lee, 156e mondial, qui ira jusqu'en demi-finale. Nys aura réalisé un beau match, allant chercher même le deuxième set au tie-break avant de coincer 6-1 dans la dernière manche. "C'était un tirage difficile certes mais je l'ai déjà dis, si je veux un jour aller au bout, il faut battre tout le monde. Je pense que mon expérience à ce niveau là - contre des tops 200 - grandit de plus en plus et bientôt ça ne sera plus une surprise de les battre."

Dans sa progression régulière, il ne souhaite, avec ses entraîneurs, ne prendre aucun risque. Il devait disputer le week-end prochain les qualifications à Mouilleron-le-Captif, mais n'ira finalement pas. "Physiquement j’ai quelques petits pépins et je pense que ces alertes ne sont pas à négliger, surtout en fin de saison. La prochaine échéance est donc la phase finale des championnats de France par équipes du 12 au 26 novembre avec mon équipe de Grenoble." Derrière, il prendra sans doute entre sept et dix jours de repos complet, avant de reprendre en décembre le travail foncier pour préparer la saison 2017.

Gardons le contact