Quel projet à l'ASRVB ?

Volley
Infos pratiques : 
  • 17/01/2020

Match tardif ce soir pour Roquefort-les-Pins qui reçoit Grasse pour le dernier match de la phase aller. Coup d'envoi à 21h15. Si les locales s'imposent, elles basculeraient avec un bilan positif, mais les Grassoises comptent bien afficher leurs progrès.

Avec deux matchs en moins de 24 heures, l'ASRVB ne va pas s'ennuyer en Départementale Féminine. Un récent passé glorieux en PNF à la salle César n'a pas été oublié.

Alors qu'elle va aborder deux jours charnières pour sa saison avec la réception de Grasse ce vendredi soir puis celle de Mandelieu ce samedi, Roquefort-les-Pins se reconstruit. Souvenez-vous, il y a quelques saisons, en deux ans, le club était monté deux fois pour arriver en Pré-Nationale. Chemin inverse aussi rapide, de retour en Départementale Féminine. 

Le nouvelle entraîneur Valentin Baledent en dit plus à www.magsport06.fr sur ses objectifs. « Le projet en début de saison était de remonter une équipe Départementale pour montrer aux autres clubs que malgré les relégations nous restons un club compétitif. » Son effectif est majoritairement composé de joueuses qui ont connu l'époque de la PNF ainsi que de quelques recrues. « L'objectif pour ce groupe est de former un collectif et que les filles prennent du plaisir sur le terrain. »

Le bilan est pour le moment limpide : quatre victoires face aux équipes de bas de tableau et quatre défaites face aux quatre premiers. Si la logique est respectée, les matchs contre Grasse et Mandelieu doivent permettre à l'ASRVB de combler une partie de son retard sur le groupe de tête, histoire de s'offrir une fin de saison plus attrayante. « Il va falloir prendre le maximum de points si nous voulons essayer de faire une belle fin de saison et pourquoi pas jouer le haut du classement. »

Valentin Baledent lui cherche aussi à se perfectionner. C'est sa première année sur le banc de l'ASR. « Je suis dans cette aventure pour continuer à me former en tant qu’entraîneur car je suis un jeune entraîneur et ainsi continue ma formation à Roquefort. Mon projet de jeu est basé sur un fond de jeu propre avec beaucoup de défense et très peu de fautes sur le jeu avant, car je n’ai pas une équipe très athlétique avec seulement deux joueuses avec un grand gabarit. A court termes j’aimerai fidéliser le groupe en ayant une équipe de qualité pour pouvoir y intégrer une ou deux jeunes joueuses. »

La saison est encore longue jusqu'à début mai. Le tout pour Roquefort-les-Pins sera de progresser car bon nombre d'équipes sont dans cette lignée comme Antibes, Monaco ou encore Grasse. Un top 5 serait un minimum. Pour mieux, il ne faudra lâcher aucun point en route contre les plus faibles et enchaîner une ou deux grosses performances contre les gros.

Crédit photo : Michael Toffolo)

Gardons le contact